La smart agriculture

La smart agriculture

Aujourd’hui, on aborde le sujet passionnant du Smart Farming! Il s’agit d’un terme un peu barbare qui désigne l’agriculture de demain : une agriculture intelligente, connectée et écoresponsable. Comme de nombreux domaines, l’agriculture est en train de vivre une véritable révolution numérique. Depuis quelques années, l’informatique a fait une entrée fracassante dans les exploitations qui deviennent de plus en plus automatisées avec des robots partout où c’est possible. Voyons ce qui ce cache derrière le Smart Farming.

L’agriculture connectée

Jusqu’à très récemment, l’agriculture se limitait à l’usage de machines plus ou moins modernes pour labourer, semer et récolter les cultures. C’était à peu près la même chose pour l’élevage où la robotisation était quasiment inexistante. Les différents engins n’étaient pas connectés et se contentaient de réaliser leur tâche suivant le pilotage ordonné par l’agriculteur.

Peu à peu, on a vu émerger des machines robotisées toujours plus intelligentes et autonomes. Vous avez certainement entendu parler de ces incroyables robots de traite pour les vaches, entièrement automatisés. Ils représentent le parfait exemple d’une évolution très positive pour le métier d’agriculteur où la machine ne remplace pas l’homme mais elle le supplée dans ses tâches les plus contraignantes et difficiles.

Une agriculture durable

Les agriculteurs font souvent l’objet de critiques de la part de la société. Ils seraient responsables de tous les maux de notre planète. L’agriculture bio connaît un essor exponentiel et le nombre d’exploitations qui s’y convertissent chaque année est toujours plus important.

Mais faire du bio coûte cher, très cher même. La smart agriculture permet d’optimiser ces coûts. Au lieu de traiter un champ de façon uniforme à un moment donné, on va adapter les traitements aux besoins réels des cultures. Ceci est rendu possible par l’analyse prédictive de très nombreuses données. Pour cela, des drones intelligents scannent les champs pour évaluer leur état.

L’émergence de nouveaux métiers

L’avènement du smart farming représente une opportunité formidable pour les passionnés de nature et de biotechnologie. La définition de la biotechnologie est particulièrement vaste. Quand on évoque ce domaine, on pense évidemment en premier au secteur de la santé, toujours à la pointe de l’innovation. Mais aujourd’hui, la biotechnologie trouve de nombreuses applications dans l’agriculture.

Les étudiants à la recherche d’une formation en biotechnologie doivent s’assurer que celle-ci comprenne un volet suffisamment conséquent sur le numérique. C’est le cas du cursus proposé par Junia ISA, une grande école d’ingénieurs offrant des débouchés très variés dans le domaine agricole.

Vous l’avez compris, l’agriculteur de demain ne sera plus un simple paysan ayant appris son métier sur le tas au fil des années. Cela sera un ingénieur ayant suivi un cursus approfondi lui permettant de piloter son exploitation assisté par l’intelligence artificielle. Grâce à son champ étendu de compétences, l’ingénieur agricole sera assuré de trouver un poste très rapidement. Les exploitations recherchant ce type de profils très spécialisés sont extrêmement nombreuses.

C’est bel et bien une véritable révolution qui est en marche. Elle va faire entrer l’agriculture dans une nouvelle ère, plus respectueuse de l’environnement, moins gourmande en ressources et surtout plus propre pour les sols.

D'autres articles intéressants sur l'Agriculture et la Nature :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *