Le chapeau Panama : quelle est son histoire ?

Le chapeau Panama : quelle est son histoire ?

Le Panama est un type de chapeau originaire d’Équateur. Au 19ème siècle, ce sont les ouvriers construisant le canal de Panama qui ont participé à sa popularisation. En effet, le Panama assure une protection efficace contre les rayons du soleil. De plus, puisqu’il est fabriqué en paille, il ne tient pas chaud. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir l’histoire du Panama, ainsi que son processus de fabrication. Enfin, nous verrons comment bien porter le Panama.

Le Panama n’est pas un chapeau : c’est avant tout une matière

L’utilisation du terme « Panama » est un abus de langage. En réalité, Panama ne désigne pas une forme de chapeau, mais une matière : des jeunes pousses de palmiers, tressés selon un procédé spécifique. De ce fait, on retrouve le Panama dans de très nombreuses formes, par exemple le chapeau Trilby, le Fedora, mais aussi l’élégante capeline pour les femmes. Un chapeau Panama n’a donc pas de forme particulière, puisque ce terme désigne une matière, mais aussi un savoir-faire. Justement, nous allons nous intéresser un peu plus en détail au procédé de fabrication du Panama.

Le tissage des chapeaux Panama : un savoir-faire unique

Le Panama (c’est-à-dire les jeunes pousses de palmiers) est tressé à la main en Équateur. D’ailleurs, le Panama est une appellation contrôlée. En d’autres termes, les chapeaux Panama fabriqués ailleurs qu’en Équateur sont considérés comme de la contrefaçon. Afin d’obtenir un produit de grande qualité, chaque chapeau est tissé par un artisan unique. En outre, on retrouve différentes qualités de tissage :

  • Le Panama Brisa : il s’agit du tissage le moins qualitatif. Un chapeau panama Brisa est un produit d’entrée de gamme, qui ne possède pas beaucoup de valeur. La paille utilisée est plus épaisse, moins délicate. Quoi qu’il en soit, trois jours de travail sont nécessaires pour réaliser un Panama Brisa.
  • Le Panama Cuenca : c’est la qualité de tissage intermédiaire. Le tissage Cuenca (qui fait référence à la ville du même nom) représente des chevrons, qui lui permettent d’être plus résistant. Il faut entre 10 et 15 jours à un artisan pour produire ce type de chapeau.
  • Le Panama Montecristi : le tissage Montecristi permet de créer des chapeaux haut de gamme. Le tissage est très fin et serré, mais aussi beaucoup plus long. On estime que plusieurs mois sont nécessaires pour fabriquer un Panama Montecristi.

Le chapeau Panama se décline dans différentes couleurs

Si le type de tissage permet de déterminer la qualité du Panama, il en va de même pour la couleur de la paille utilisée. On estime qu’un chapeau Panama est de bonne qualité, lorsque sa couleur est parfaitement homogène. Généralement, la paille d’entrée et de moyenne gamme est de couleur blanc cassé. Les pailles de meilleure qualité tirent plutôt sur le jaune.

Le vrai Panama : comment le reconnaître ?

Outre le tissage et la couleur de la paille, d’autres critères permettent de reconnaître facilement un chapeau Panama.

  • Le chapeau Panama est pliable : les chapeaux Panama les plus fins et les mieux réalisés (mais aussi les plus chers) sont entièrement pliables et peuvent même être rangés dans un tube.
  • Le chapeau Panama possède une rosace au niveau de la calotte : cette rosace définit le tout début du tissage et généralement, elle se situe au centre de la calotte.
  • Le vrai chapeau Panama sent la paille : si le modèle qui vous intéresse n’a pas d’odeur particulière, alors il s’agit certainement d’une imitation.

Comment porter le chapeau Panama pour homme et femme ?

Le Panama se porte évidemment en été, pour se protéger du soleil. En revanche, il se porte différemment, en fonction de la forme choisie. Ce genre de chapeau de paille s’accorde avec de nombreuses tenues, des plus décontractées aux plus élégantes. Sachez que la paille du Panama peut être teinte alors, choisissez la couleur qui correspond le mieux à votre dressing, comme ces chapeaux Panama !

D'autres articles intéressants sur la Mode :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *